Accueil

C'est ce qu'a rappelé le Pape François alors qu'il recevait, le 7 mai 2014, les membres d'une communauté italienne d'accueil, de sevrage et de réinsertion, gratuite, « San Patrignano » et leurs familles.

Lire la suite...

"40 à 50% des redoublements en classe de 4" et 3" sont dus à unusage du cannabis l'année précédente."

"Il ne faudrait pas non plus oublier que le cannabis et l'alcool associés font des ravages."

Lire la suite...

" Parmi les périls qui menacent aujourd'hui la jeunesse et la société toute entière, la drogue se situe aux premières places comme un danger d'autant plus insidieux qu'il est moins visible...Il se répand comme une tache d'huile, il élargit progressivement ses tentacules depuis les métropoles jusqu'aux plus petits centres, des pays les plus riches et industrialisés jusque dans le Tiers-Monde. "

Lire la suite...

" Le rat auquel on donne du cannabis se met à boire de l'alcool, alors que sans cannabis, il n'en boit pas ".

Lire la suite...

" J'estime que les parents ont la capacité d'éduquer leurs enfants. [...] N'importe qui est capable, la plupart du temps, d'assumer son enfant. [...] Les parents font appel à des psychologues pendant des années et les paient très cher, alors qu'ils ont en général en eux les possibilités pour aider leur enfant.

Lire la suite...

" L'adolescence est en soi une " saison en enfer ". C'est l'âge du doute, de la dévalorisation de soi, de l'anxiété, mais aussi de l'authenticité, de l'absolu. Ce qui est normal, c'est l'exagération des comportements, des mots, des sentiments, les explosions de gaieté et de tristesse. L'adolescent est ultra susceptible et sensible au regard et à la parole des autres et surtout des copains ".

" S'il existait un gouvernement qui eût intérêt à corrompre ses gouvernés, il n'aurait qu'à encourager l'usage du haschich [...]. Le haschich appartient à la classe des joies solitaires ; il est fait pour les misérables oisifs [...]. Vous êtes incapable de travail et d'énergie dans l'action [...]. Vous avez jeté votre personnalité aux quatre vents du ciel, et maintenant vous avez de la peine à la rassembler et à la concentrer [...]. Le haschich est une arme pour le suicide ".

Lire la suite...

bouton-don

Formez vos enfants

Quiz

Est-ce que si on a pris de la drogue, on est tenté d’en reprendre ?

  • Oui
  • Non

oui

La plupart des drogues reste dans le corps pendant des années, stockée dans les tissus graisseux.
Lors d'un effort, d'une marche, de sports, de peur, de surprise, d'excitation, un peu de graisse est brûlée et de toutes petites quantités de drogues sont re-larguées dans la circulation sanguine.

Un petit joint de temps en temps, est-ce dangereux ?

  • Oui
  • Non

oui

Le joint est du cannabis, herbe, consommé pur, ou schit mélangé à du tabac.
Quand on parle d'alcool, on parle d'un terme générique qui recouvre une grande diversité de produits : le vin, le cidre, la bière, le porto, le cognac, le whisky, la vodka, sont des alcools aux taux variés de 5 à 90 degrés.
Il en va de même pour le cannabis : il existe plus de 100 variétés différentes et les taux de T.H.C.( principes actifs) varient de 4 à 35 %.

Est-ce que toute personne qui prend de la drogue est toxicomane ?

  • Oui
  • Non

non

On appelle toxicomane une personne qui prend de la drogue pour régler les problèmes créés par la prise de drogue.La personne croit qu’elle peut arrêter de prendre sa drogue quand elle veut alors qu’elle en est incapable malgré les conséquences néfastes créées par sa consommation.. Si son produit vient à manquer, le toxicomane ne pense qu’à s’en procurer quitte à faire des actes qu’il réprouve, la demande est si forte que toute référence à la volonté, à l’effort, à l’amour ou à la morale tend à disparaître puis disparaît. Le mensonge, la violence, l’agressivité, la souffrance morale et physique, l’auto-mutilation, la peur deviennent quotidiens.Perdant l’estime de lui à cause de ses actes néfastes le toxicomane a pour compagnie la solitude et l’envie de suicide.

L’alcool pris avec du cannabis a-t-il des effets pervers ?

  • Oui
  • Non

oui

Quand on consomme alcool et cannabis simultanément ces deux produits augmentent mutuellement leurs effets.
Une pratique actuelle consistant à associer alcool et cannabis, ou autre drogue, se généralise.
Beaucoup de jeunes aujourd'hui, par cet usage courant, recherchent 'la défonce'.

Le cannabis actuel est-il en moyenne 10 fois plus dosé qu’en 1968 ?

  • Oui
  • Non

oui

En 1968, il titrait 0,6 à 6% de THC (TétraHydroCannabinol, principal principe actif).Depuis plusieurs années, à cause des manipulations génétiques, des hybrides et des cultures sous abris, il peut titrer jusqu'à 35% de THC. Actuellement, le cannabis consommé par les adolescents n'a plus rien à voir avec celui que leurs parents ont connu.